NOTRE DICTATEUR DU JURY : JEAN DUJARDIN

Jean Dujardin, notre dictateur du jury, sera là pour accompagner ses films et remettre l’Amhore d’Or, prix suprême lors de la cérémonie de clôture. Vous pourrez aussi le rencontrer dans le Gro Village ou lors des différents temps forts du festival : FIFIGROPEN AIR, GRO CONCERT DE CLÔTURE et Ligne de bus grolandaise !

Jean Dujardin a dévoilé sa puissance comique dans la troupe de café-théâtre Nous Ç Nous et en interprétant le rôle de Loulou dans la série télé à succès Un gars, une fille aux côtés d’Alexandra Lamy. Il débute sa carrière au cinéma avec notamment son rôle truculent de surfer casseur dans Brice de Nice, personnage qu’il avait créé 10 ans plus tôt sur scène.
C’est avec Michel Hazanavicius qu’il déploie toute sa popularité en interprétant l’anti-héros Hubert Bonisseur de la Bath dans les deux premiers épisodes d’OSS 117 (le troisième est en préparation et sera réalisé par Nicolas Bedos). Sa carrière est ensuite portée par des rôles éclectiques proposés par une myriade de réalisateurs, avec un goût prononcé pour la comédie : chez Jan Kounen dans 99 francs, Bertrand Blier dans Le bruit des glaçons, Cédric Jimenez dans La French, Kervern et Delépine dans I feel good, Laurent Tirard dans Le Retour du héros, Quentin Dupieux dans Le Daim et bientôt dans le rôle du colonel Picquart dans J’accuse de Roman Polanski…

Sans oublier évidemment sa consécration internationale avec The Artist, réalisé par son camarade Hazanavicius, qui l’a propulsé sur le devant de la scène internationale en décrochant l’Oscar du meilleur acteur en 2012 (et de tourner par la suite dans les films de Martin Scorsese et de George Clooney).

Jean Dujardin estime ne pas avoir pris la grosse tête, mais son rôle de dictateur du Fifigrot risque de saper tous ses efforts à paraître normal. À bien y réfléchir, ce self made man à la française qui a commencé dans les cafés-théâtres, risque de finir la plupart de ses soirées dans les bars partenaires du Fifigrot : nous pouvons dire que la boucle est bouclée.

Bienvenue au Groland, cher Jean Dujardin !

LES FILMS DU DICTATEUR – Tout le programme ICI